En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'installation de cookies sur votre terminal. Plus d'informations sur les cookies
Madame le Maire Catherine Saumont

Madame le Maire

Madame le Maire Catherine Saumont

reçoit à la mairie sur rendez-vous.

Horaires et Contacts Mairie

Téléphone portable : 06.14.67.39.11

E-mail : saumontc@gmail.com

 

Météo France

102320 visites
Visites

Naissance du village et quelques faits marquants de son histoire

emplacement présumé de la motte féodale

Emplacement présumé de la Motte Féodale

Rousset
 
 
 
   Rousset était, au X° siècle, la capitale d’une petite principauté qui englobait Rousset, Théus, Espinasses, Prunières et la Couche et dont l’origine est antérieure à la reconquête. ( Notre région faisait partie alors du royaume burgonde mais subissait le joug des envahisseurs sarrasins. il eut à subir de plus les raids des Lombards ainsi que ceux des Hongres). La motte qui servait de support au donjon primitif des premiers princes de Rousset a été retrouvée dans un lieu fort écarté non loin de la nouvelle route de Chorges à Espinasses à 1 km environ du col Lebraut à plus de 1000 m d’altitude au lieu dit « les Glaisoles ». On voit auprès de cette motte qui devait servir de base à un donjon de bois, les restes d’un village primitif et peut-être d’une chapelle. La commune actuelle est formée de plusieurs hameaux. L’un d’entre eux est groupé autour du nouveau château de Rousset, placé lui aussi sur une terrasse faite en partie de main d’hommes. Il est en bon état de conservation. Il comporte semble-t-il deux édifices accolés, l’un du XVI° siècle, l’autre du XV°. Au-dessus de la porte de la maison et de celle des écuries, on voit encore les armes des Rousset. La paroisse est de fondation assez récente (XVI° siècle). La famille de Rousset a perdu de son importance dès le Moyen-âge et, par le jeu des mariages, sa principauté s’est démantelée. Après avoir émigré à Prunières, les Rousset se sont éteints en 1625 dans la famille d’Estienne de Saint-Jean de Prunières, originaire de la région d’Aix. Ils portaient comme beaucoup de très anciennes familles, la croix sur leur blason. La commune a repris leurs belles armes : de gueules à la croix vidée, cléchée et pommetée d’argent.
blason de Rousset
Quelques étymologies

L'origine du nom "Rousset" est obscur. Il apparaît dans les écrits vers 1050. Deux étymologies sont proposées par les historiens :1) Le mot viendrait du latin Rossetum, diminutif de russus : "rouge" : couleur de la terre de la montagne de la Viste qui domine le village. 2) Il peut être aussi une dérivation de l'occitan "ros" qui désignait  le sumac :(arbre des régions chaudes), et du suffixe "etum" qui désigne le lieu planté de ...(à rapprocher du mot "arboretum").

Autres noms de lieux de la commune

La Viste : vient de l'occitan :"la vue". Le serre de Busan : serre : vient de l'occitan "colline", lieu fréquenté par des oiseaux de proie (buse). Le Serre-Ponçon : vient peut-être du latin Pontius "saint Pons". Autre explication : Ponçon venant de ponchoire : " l'outre" : le serre qui en a la forme; Les Glaisoles, La Glaisonnière : occitan glaisa : "l'argile". 

(d'après le livre de M. André Faure : "Noms de lieux et noms de familles des Hautes Alpes. Edition "ESPACI OCCITAN 21 charriera de l'estamparia 05000 Gap)

Le Pré du Laus

 A  proximité d'un lac ou d'un étang

Les Chéneaux

Indique de petits canaux creusés au milieu des prés

Le Peyssiet

De l'occitan Peyssier qui désigne une retenue d'eau barrée par des pieux.

La Condamine

Terre réservée au seigneur (ou quelquefois à deux, le préfixe "con" indiquant alors la co-propriété)

Chouvet

De Chauvet : personne chauve, ou lieu dénudé

Les Terrouriers

Nom d'un lieu où la terre est meuble

Rocher Chabran

Du nom d'un habitant de ce lieu

Champeyron

Petit champ rond ou pierreux

Les Hermès

Champ inculte ou lande

Champinat

Du verbe occitan "champinar" : faire un travail difficile

Les Estèves

Nom de famille correspondant au français : Etienne

Les lionnets

D'un nom de famille correspondant à Léonce

Les Vignasses

Mauvaises vignes (suffixe péjoratif : asse)

Les Traverses

Chemin de traverse

Le Clos Maurel

Du nom : maure qui indique une couleur sombre

Les Palettes

 De l'occitan "pala": qui désigne la pelle à enfourner; Champ en forme de pelle.


 
Rubrique des faits divers
 Le bateau du Sieur de Rousset (qui servait au franchissement de la Durance) faisant eau , en 1698
(règne de Louis XIV) la noblesse de La Bréole, composée de quatre seigneurs et de Noble Honoré de
Goyrand força le Sieur de Rousset à mettre, dans trois jours, sa barque en état. Ce terme s’écoula sans
amélioration …
 
Lorsqu’en 1703, des orages violents éclatèrent dans nos Alpes, la Durance inonda le domaine royal de
Chaussetives ainsi que le chemin de Gréoliers et « la Barque » d’Espinasses. Le Rabioux emporta l’unique
pont de communication avec Bréziers. Le Roi, le Procureur de Provence et le Conseil de Viguerie
ordonnèrent alors la reconstruction du pont de Rabioux et donnèrent un « barquier » au bateau de
Rousset.
Le début de l’année 1715 (année de la mort de Louis XIV) fut marqué par l’invasion des loups en forêt de
Chorges et de Rousset.
  Le château de Rousset vers 1913
Légende de la photo :"Le laboureur est encouragé dans son travail grâce à un peu de vin"
photo du chateau au siècle dernier

tour du château

       Le château de Rousset, incendié en 1692 par les coureurs de l'armée du Duc de Savoie, est devenu une simple ferme. Il avait la forme d'un quadrangulaire avec tours rondes aux angles; deux ont été rasées. Les deux autres ont été diminuées dans leur hauteur. Les fenêtres sont à croisillons, les portes en, accolade. Les armoiries de la famille de Rousset sont sculptées à plusieurs endroits de ce bâtiment.

(d'après J. Roman répertoire archéologique des Hautes Alpes . Gap 1889)

 
Les toits de chaume : Ils furent remplacés de 1874 à 1900. Les propriétaires substituaient des tuiles au chaume. Il s'agissait toujours de réfections à la suite de catastrophes : incendie par la foudre, tourmente de neige très forte, poids des chutes de neige... Comme on peut l'imaginer ces dépenses étaient durement ressenties par les propriétaires. Le dernier toit de chaume que l'on trouve mentionné a été supprimé en 1938, par monsieur Mauduêch. Cependant nous avons pu en observer un dernier exemplaire jusqu'en 1976.
Une foire à Rousset. Au début du siècle, sous la présidence de monsieur Allemand Célestin, maire de Rousset, la commune de Rousset a demandé le droit d'établir une foire le 18 avril de chaque année, à l'Ile de Rousset ; foire qui verra le jour le 18 avril 1907 suite aux délibérations exigées des communes voisines distantes de 20 kilomètres du lieu de la manifestation. La commune de Rousset voyait dans cette création un caractère d'utilité pour la commune insuffisamment desservie par les foires et marchés existants.
Aucun préjudice porté à la foire d'octobre à Espinasses située à 5 kilomètres de là et à celle de Chorges située à 13 kilomètres.

 

 
 

Plus près de nous, pendant la guerre 1939-1945,  le peintre d'origine roumaine, Victor Brauner, qui a fréquenté les surréalistes comme Auguste Breton et René Char(alors chef d'un réseau de résistance à Cereste et qui a consacré un livre à ce peintre) a séjourné à Rousset de 1943 à 1944.(voir la page qui lui est consacrée)

INFORMATION MAIRIE
Comité des Fêtes de Rousset


Programme 2016 ici

Page Facebook du comité

OK
<Calendrier>
Novembre 2017
a3w.fr © 2017 - Informations légales - rousset.a3w.fr